Faits de radicalisme dans des entreprises publiques belges - [Question parlementaire]     Print

 

Ma question au Vice-Premier Ministre et Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé des Grandes Villes et de la Régie des Bâtiments, sur "les possibles faits de radicalisme dans des entreprises publiques belges" 

Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, le 18 mars 2015, un membre du Gouvernement régional bruxellois faisait état de possibles situations de radicalisation au sein d'entreprises publiques.

Considérant ces propos publics préoccupants tenus par un ministre ayant la tutelle sur des entreprises publiques régionales, j'aimerais vous poser les questions suivantes: 

Des contacts ont-ils déjà été pris entre les services fédéraux et le référent radicalisme bruxellois, s'il existe, mais aussi avec ceux des autres entités fédérées afin d'échanger les informations nécessaires sur le territoire belge? 

Une analyse de ces situations a-t-elle été réalisée par les services fédéraux en charge de la lutte contre le radicalisme? 

Ces services confirment-ils les affirmations faites par le Ministre régional? 

Une action particulière de surveillance et de screening existe-t-elle, à l'instar de ce qui existe au département de la Défense nationale? 

Si oui, combien de cas de radicalisation ont-ils été enregistrés au sein des entreprises publiques belges, fédérales ou régionales, depuis six mois?

home

   Bienvenue
   Actualité
   Au quotidien
   Photos
   Videos
   Parcours
   Engagements
   Mon Equipe
   Un avis, une idée
   Mes liens
   Mes préférences
   Sur votre Smartphone

 

Webdesign prodiif.eu                       2012 © Philippe PIVIN