Télépolice Vision et sécurisation des commerces et indépendants - Après 4 ans d'interpellations... enfin le retour de l'aide financière     Print

En Commission des Affaires économiques de ce mercredi 6 mars, j'ai enfin eu gain de cause pour que soit rétabli les aides régionales à la sécurisation des commerces et locaux d’entreprises dont le système télépolice-vision !

 

Comme je l'ai indiqué « Depuis quatre ans, je vous demande, chaque année, si vous comptez aider les professions économiques, commerces et professions libérales dans l’installation de systèmes de sécurisation, tel que le système télépolice. Vous m’avez chaque fois répondu ne pas pouvoir être en capacité de prendre des mesures concrètes et ne pas être convaincu par le système télépolice… »

 

En début de législature régionale, le Gouvernement a en effet décidé d’arrêter de soutenir financièrement les installations de systèmes de sécurisation des commerces et indépendants comme le système télépolice.

 

En septembre de l’année dernière, l’Union des Classes Moyennes (UCM) organisait ses « Assises de la sécurité ». Ces cinq dernières années, le vol à l’étalage a augmenté de 25% alors que 1.700 vols à main armée sont enregistrés chaque année dans notre pays.

 

Et d’ailleurs, en décembre 2011, le Ministre Cerexhe me répondait que « la question de la sécurité est en effet au centre des préoccupations des acteurs du secteur » et que les « services de Prévention et de sécurité régionaux à destination des commerces pourraient être étendus en 2012 ».

 

Malheureusement, l’année 2012 aura encore été une année de perdue car aucune prime régionale n’aura été mise en place ! 

 

2013 - Enfin des mesures concrètes…

 

Ce mercredi, le Ministre Cerexhe m'a répondu qu’il « valait mieux être satisfait tard, plutôt que jamais »...

 

En effet, la Région a envoyé la semaine dernière un arrêté au Conseil d’Etat qui permettra aux micros, petites et moyennes entreprises de se voir accorder une prime de 45% du montant total de l’investissement de sécurisation tels qu’une protection mécanique, une vidéo-surveillance, et donc le système TélépoliceVision, ou encore un système d’alarme.

 

Pour les grandes entreprises, la prime ne pourra dépasser les 25% du montant de l’investissement.

 

Le montant de la prime est plafonné à 10.000 euros par an et par entreprise.

 

C'est C’est en effet une excellente nouvelle d’avoir enfin gain de cause dans ce dossier pour les commerçants et entrepreneurs bruxellois et de voir ainsi le Gouvernement se préoccuper enfin de la sécurité de nos commerçants. Il est cependant extrêmement dommage qu’il ait fallu attendre tant d’années, tant d’agressions et tant d’impunité ! 

 

Je suis certain que dans quelques jours Monsieur Cerexhe sera ravi de constater la nécessité de cette mesure nécessaire pour les petits commerces locaux et de proximité de notre région. J’espère toutefois que les professions libérales ne seront pas négligées dans les conditions d’octroi de cette prime à la sécurisation et à la protection telles que les pharmaciens et les médecins.

 

Voir article de presse dans "Presse - En Région bruxelloise"



A voir aussi:
    » Questions et interpellations
    » Soutenir la sécurisation du petit commerce
    » Le Gouvernement ne soutient plus le système "Télépolice"
    » Vote électronique modernisé ou retour au vote papier ?
    » Embouteillages bruxellois... Le Gouvernement réfute les études de TOMTOM et INRIX, et après ?

home

   Bienvenue
   Actualité
   Au quotidien
   Photos
   Videos
   Parcours
   Engagements
   Mon Equipe
   Un avis, une idée
   Mes liens
   Mes préférences
   Sur votre Smartphone

 

Webdesign prodiif.eu                       2012 © Philippe PIVIN