Soutenir la sécurisation du petit commerce     Print

Le Député-Bourgmestre Philippe PIVIN a interpellé le Ministre Cerexhe, en Commission des Affaires économiques, sur l'insécurité grandissante dans les commerces bruxellois.

 

 

 

Depuis plusieurs mois, les représentants des commerçants, parmi lesquels la FEDIS, tirent la sonnette d'alarme et demandent aux pouvoirs publics d'agir concrètement contre l'insécurité dans les commerces. Près de 20.000 cas de vols en magasin en 2009 dans notre pays, du jamais vu. Bruxelles est dans le trio de tête au niveau national.

 

 

 

Le Député interpelle « alors que la Ministre de l'Intérieur rencontre les représentants des commerçants, que fait le Gouvernement bruxellois ? Le nombre d'attaques à main armée dans les magasins a doublé en 2009, le Ministre du Commerce bruxellois va-t-il prendre des mesures concrètes et rapides ? »

 

 

 

Philippe PIVIN a interrogé précisément le Ministre: « avez-vous rencontré la direction de la FEDIS et les représentants du commerce bruxellois à ce sujet ? Avez-vous défini les besoins bruxellois en la matière afin de profiter des mesures fédérales ? Quelles mesures avez-vous prises en matière de sécurisation des commerces depuis le début de la législature ? Que pensez-vous de la - non aide - régionale à l'installation du nouveau système télépolice dans les commerces bruxellois ? »

 

 

 

A cela le Ministre Cerexhe lui a répondu que la Région n'était pas compétente en la matière. Le Ministre a indiqué que seules des actions de prévention et d'information pouvaient être réalisées. Il a dit vouloir renforcer l'information auprès des commerçants.

 

 

 

Pour le Député « il est assez perturbant d'entendre le Ministre-Président bruxellois dire qu'il souhaite que la Région puisse s'engager davantage dans la politique de sécurité et de voir son Ministre du Commerce se dédouaner de la sorte ! Il refuse de soutenir le nouveau système télépolice et se limite à vouloir renforcer l'information... »

 

 

 

Le Député ajoute « pourtant le système télépolice a déjà, dans le passé, été soutenu financièrement par la Région. Ce système fonctionne et concerne directement la prévention et la protection des commerçants et du secteur Horeca bruxellois ! Je déplore ce manque total de volonté politique et considère que le Gouvernement, derrière ses discours de circonstances, n'agit et n'investit absolument pas dans la sécurisation de ses commerces et de son territoire ».

 

 

 



A voir aussi:
    » 13 octobre 2013 - Petit déjeuner Oxfam à Koekelberg
    » Télépolice Vision et sécurisation des commerces et indépendants - Après 4 ans d'interpellations... enfin le retour de l'aide financière

home

   Bienvenue
   Actualité
   Au quotidien
   Photos
   Videos
   Parcours
   Engagements
   Mon Equipe
   Un avis, une idée
   Mes liens
   Mes préférences
   Sur votre Smartphone

 

Webdesign prodiif.eu                       2012 © Philippe PIVIN