Mes Thématiques     Print

Rénovation urbaine

Cette compétence d'urbanisme dont j'ai la charge à Koekelberg, est véritablement passionnante. Mon souhait, depuis que j'ai pris mes fonctions, est de rendre l'espace public à tous les Koekelbergeois. J'ose dire que beaucoup a déjà été fait, autant dans le haut que dans le coeur historique de Koekelberg. Espaces piétons, parcs, rénovation des voiries et des trottoirs sont et restent des priorités afin que notre commune, qui est traversée par des artères importantes de pénétration en Région bruxelloise, s'adapte tout en restant de taille humaine. Ce travail appelle à une vision globale du territoire communal pour offrir aux habitants des services (petite enfance, école, travail, transport, accès aux services administratifs,...) utiles et variés. Je poursuis ce travail, chaque jour !

 

Sécurité

Depuis de nombreuses années, Koekelberg est souvent citée en exemple pour ses actions innovantes et volontaristes en matière de sécurité. La vidéo-protection, depuis 1995, est régulièrement renforcée et modernisée. Les Gardiens de la paix, parmi les premiers formés et assermentés en Région bruxelloise, sont présents et actifs. La coordination entre le commissariat local (Rue de la sécurité) et le service communal de prévention apporte des résultats concrets. Cette expérience locale m'a logiquement amené à suivre et développer les politiques de sécurité au Parlement régional. Pour moi, il n'y a pas 1000 solutions mais bien 2 principes élémentaires : casser l'impunité, en sanctionnant dès le premier fait, même pour le mineur d'âge, et assurer l'apprentissage, dès l'école primaire, des repères de vie en société tels que le respect de l'autre, et des règles en vigueur. 

 

Propreté

Un élémentaire bon sens devrait nous inciter tous à y être attenfis. Certains, encore, ne le comprennent pas... Je suis intransigeant dans ce domaine. Chacun a ses responsabilités : le citoyen doit respecter son environnement et les pouvoirs publics doivent assurer un espace public de qualité. Dès lors, je veille à ce que les espaces publics soient entretenus et que les sanctions administratives soient appliquées à l'encontre des comportements inciviques.

 

Proximité

Un terme tellement galvaudé... Pourtant, la proximité est indispensable si l'on veut répondre aux besoins et questionnements de chacun. Il n'est bien sûr pas possible de "plaire" à tout le monde, mais chacun doit être entendu et respecté dans ses demandes. Le mandataire politique qui n'est pas proche du citoyen ne peut pas définir un ordre de priorité efficace et légitime à son action publique. La proximité est une garantie de la bonne prise de décision.

 

Effort

La politique, comme tout métier ou toute activité, demande des efforts. L'effort, c'est surtout le chemin vers la réussite ou le résultat recherché. Qu'il soit collectif ou individuel, l'effort doit être reconnu et justement récompensé. C'est du bon sens mais j'ai le sentiment qu'il est souvent oublié. L'effort, c'est l'émancipation et le dépassement de soi ! L'expérience et l'apprentissage aussi. 

 

Travail

Le travail, depuis 20 ans, est toujours plus "ponctionné". L'imposition sur les revenus du travail doit impérativement se déplacer vers d'autres sources afin de valoriser et encourager l'activité professionnelle. Les allocations sociales ne doivent rester légitimes que pour les personnes en véritable difficulté. Travailler, c'est se donner les moyens d'évoluer, d'échanger, de créer et donc de vivre. De l'ouvrier à l'entrepreneur ! 

 

Service

Mon action politique, je la conçois en deux axes. D'une part, en ayant pour objectif de garantir la délivrance d'un service administratif public de qualité, accessible et disponible.Tant pour les particuliers que pour les entreprises. D'autre part, en étant véritablement au "service" du citoyen. Par des actes responsables, et toujours dans l'intérêt général. Servir, modestement être utile ! 

 

Solidarité

L'humanisme, nous fait poser, instinctivement, les actes nécessaires de solidarité envers celui ou celle qui a besoin, à un moment, d'aide, d'assistance ou de protection. Cette solidarité doit se traduire dans nos systèmes et structures publics. C'est cela qui favorise l'adhésion, la destinée commune. Il faut la préserver des égoïsmes et des abus

 

Mobilité

La mobilité se décline bien sûr sous une multitude de définitions et de situations. Dans l'espace public, sur le chemin de l'école, en balade, et encore pour des trajets professionnels... Cette question est pour moi un des prochains grands enjeux de notre vie en société, et donc de notre Région. L'évolution démographique, le respect de l'autre et du bien public, la protection de l'environnement sont des éléments qui impliquent une modernisation d'envergure de nos orientations de l'aménagement du territoire et de nos réseaux de communications et de leurs interconnexions.

 

Respect

C'est pour moi ce qui manque le plus aujourd'hui dans les relations humaines. Le respect de l'autre, des règles en vigueur, des valeurs que nous devons protéger. Un apprentissage s'est perdu, je pense. Le relativisme a trop édulcoré les repères fondamentaux de l'Etat de droit et du vivre ensemble. Il faut reconstruire ce pilier. Chacun à sa place, les parents à la maison, l'enseignant dans le cadre de son programme académique, et la puissance publique, de façon transversale, sans déresponsabiliser quiconque. 

 

Ecoute

C'est le B-A BA de l'engagement politique. Sans écoute, on vit dans un vase clos et on stagne. J'aime démontrer que le responsable politique, s'il ne peut pas tout, peut, de façon pragmatique, comprendre un problème ou une situation particulière et tenter d'y remédier. Pour le bien du particulier, comme pour l'intérêt général

 

Economie

L'aventure humaine, à l'échelle de notre monde ou à l'échelle d'une vie, s'est structurée au travers de l'activité, l'imagination, l'innovation et l'échange. Aujourd'hui, la mondialisation des communications, physiques et numériques, crée certes de perturbations importantes mais est un formidable moteur. L'économie est locale, régionale et internationale. Elle est aussi accessible à tous. Par une idée, un engagement, vous faites de l'économie. De niveau micro ou macro, le développement économique, dans un cadre régulé édicté par les autorités publiques, doit être l'objectif principal du responsable politique afin de veiller à favoriser l'initiative, la production et la création, individuelle et collective. Elle doit permettre l'émancipation. 

 

Logement

C'est un défi lié à l'évolution de notre Région, étant donné son urbanisation et son "boom" démographique. Bien sûr, des projections statistiques ont démontré depuis près de 15 ans que des besoins nouveaux surviendraient... Cependant beaucoup trop peu a été fait. Il faut sans doute réformer la question du logement social et développer, avec des moyens à la hauteur du défi, le parc immobilier bruxellois. Cela appelle un traitement transversal de l'urbanisme, en allégeant les procédures, avec une attention particulière en matière de mixité sociologique.

 

STIB

Première société bruxelloise à caractère public, elle n'est pas suffisamment prise en compte par le responsable politique régional. Elle est pourtant le ferment du développement régional économique et donc social (emploi, mobilité professionnelle, désenclavement de certains quartiers,...). Il est impératif de soutenir sa professionnalisation, sa sécurisation, et d'enfin décider, politiquement, de son développement adapté pour assurer des délais raisonnables de déplacement (bus et trams) et la poursuite de l'élargissement du réseau métro. Afin d'avoir, du nord au sud et de l'est à l'ouest régional un transport en commun que chacun, quelque soit son âge, est incité à utiliser. 

 

 

 

home

   Bienvenue
   Actualité
   Au quotidien
   Photos
   Videos
   Parcours
   Engagements
  Mes priorités pour le 25 mai 2014
  Koekelberg ma Commune
  Au Parlement
   Mon Equipe
   Un avis, une idée
   Mes liens
   Mes préférences
   Sur votre Smartphone

 

Webdesign prodiif.eu                       2012 © Philippe PIVIN