Soutenir le secteur des cafetiers à la suite de l'interdiction de fumer     Print

Les pouvoirs publics régionaux doivent aider le secteur Horeca dans sa volonté de - Réinventer le café - et ainsi créer le café bruxellois du XXIème siècle ! Le secteur Horeca, c'est la carte de visite de notre Région ! 

Philippe PIVIN, au nom du Groupe MR, craint que les annonces du Ministre de l'Economie et de l'Emploi pour soutenir les cafetiers bruxellois restent lettre morte !

Le Député Philippe PIVIN a interrogé pour le Groupe MR, en Commission des Affaires économiques, le Ministre Cerexhe concernant l'avenir des cafés bruxellois, suite notamment à l'interdiction de fumer du 1er juillet 2011.

Le secteur Horeca est un moteur d'emplois important dans notre Région. Et représente une offre de main d'œuvre peu qualifiée qui peut répondre à la demande énorme en la matière en Région bruxelloise.

S'il considère que « les responsables du secteur réagissent, je trouve, avec responsabilité et lucidité, il est essentiel de garantir une bonne transition législative qui n'handicape pas trop ce secteur d'activité et je pense que les pouvoirs publics peuvent agir dans ce sens au travers de soutiens financiers et d'innovation. Je rappelle que le secteur a évalué à plus de 150 les cafés bruxellois pouvant du jour au lendemain fermer à cause de cette interdiction ! »

Aux questions précises du MR, le Ministre répond vaguement sans délai ni chiffres précis.

Le MR, par la voix de Philippe PIVIN a demandé « Quelles sont les actions concrètes mises en œuvre par le Gouvernement pour soutenir ces indépendants ? Les services régionaux d'aide à l'investissement, tels que le Fonds bruxellois de garantie, soutien concret dans le cadre de démarches pour décrocher un emprunt bancaire, ou Brusoc ont-ils décidé d'un plan spécial de soutien ? Des démarches spécifiques dans les trois prochains mois à l'adresse du réseau de cafetiers de la Région bruxelloise sont-elles prévues ? » 

Alors que le secteur Horeca souhaite « réinventer le café » en le modernisant et en garantissant des normes d'hygiène exemplaires, le MR dénonce des effets réactifs et médiatiques du Ministre. « Que fait le Ministre de l'Economie et de la Santé pour les investissements permettant une transformation des vitrines et des espaces intérieurs des cafés bruxellois ainsi que pour la rénovation généralisée des infrastructures sanitaires souhaitée par le secteur ? »

Le Ministre Cerexhe répond qu'il a eu des contacts avec le secteur, qu'il attend une note et qu'il reste à l'écoute. Mais en contrepartie, il ne propose aucune action concrète de soutien. Pour Philippe PIVIN, « qu'en est-il de la piste d'une généralisation du système wifi dans les cafés bruxellois ? » Et qu'en est-il d'un soutien financier aux cafetiers afin que ceux-ci puissent garantir des infrastructures sanitaires de plus grande qualité ?

A tout cela, le Ministre de l'Economie et de la Santé répond qu'il ne peut rien faire d'autre qu'attendre... « Une attitude manifestement attentiste alors que la situation nécessite (le secteur évoque 150 établissements en risque de faillite !) un soutien plus concret au secteur Horeca, premier employeur bruxellois de main d'œuvre peu qualifiée, » conclut Philippe PIVIN.

Le député suivra la suite du dossier afin d'assurer des décisions concrètes du Gouvernement bruxellois.


 



A voir aussi:
    » Quinzaine de la "diversité" du Gouvernement : Du communautarisme !
    » Non au projet mammouth "Zorgsdorp"
    » Statistiquement, 1 agent de sécurité par station de métro
    » Renforcer l'utilisation, par des policiers formés, du Taser dans les zones de police
    » 20 propositions pour la Région Bruxelloise

home

   Bienvenue
   Actualité
   Au quotidien
   Photos
   Videos
   Parcours
   Engagements
   Mon Equipe
   Un avis, une idée
   Mes liens
   Mes préférences
   Sur votre Smartphone

 

Webdesign prodiif.eu                       2012 © Philippe PIVIN